iZettle prépare son introduction en Bourse

izettle

Créée en 2010, la start-up iZettle projette de devenir la plate-forme numéro 1 des petits commerçants en Europe. Son produit d’appel : un terminal de paiement directement connecté à une application mobile. Encouragé par ce succès, iZettle vient d’annoncer – le 8 mai 2018 – la volonté d’introduire la start-up en bourse. 

Bientôt des actions iZettle

Après plusieurs semaines de rumeurs, la start-up suédoise vient d’annoncer son introduction en bourse pour l’année 2018. Présente sur le Nasdaq, l’entreprise scandinave ambitionne de lever 190 millions d’euros pour accroître son développement et faire face à son principal concurrent, l’entreprise Square.

La start-up commercialise un terminal de paiement mobile directement connecté à une application mobile pour donner un moyen de paiement plus pratique aux commerçants et aux TPE. Il suffit de composer le montant de la transaction sur l’application pour mettre en place l’encaissement. Par la suite, le client effectue son paiement et reçoit un ticket – numérisé ou en version papier – par mail.

L’autonomie du terminal mobile de chez iZettle est un autre point fort de l’appareil. Ses 8 heures de batterie offrent au commerçant la possibilité de se déplacer partout dans son magasin. Sans compter que cette solution de paiement est conciliable avec toutes les cartes bancaires.

Être la référence des commerçants

Depuis sa création, l’entreprise iZettle a sensiblement complété son offre afin de répondre aux attentes de sa clientèle. Instrument d’analyse et tableau de bord sont à la disposition du commerçant pour le seconder dans ses factures, ses devis et ses comptes de trésorerie. La start-up scandinave compte bien s’imposer comme la référence des commerçants et des TPE.

Parallèlement, le prix du terminal de paiement a littéralement baissé ces dernières années. Pour s’installer comme un produit d’appel de la marque suédoise, iZettle a divisé son prix par 4 pour gagner des parts de marché sur cette niche. Actuellement, le prix s’élève à 19 euros.

En dehors de la commercialisation du terminal de paiement, la compagnie suédoise continue sa stratégie de diversification. La start-up vient de créer une plate-forme pour les commerçants et les TPE. Son objectif : créer une boutique en ligne en mettant en place un moyen de paiement plus simple. Néanmoins, les clients français devront attendre un peu. Pour le moment, le service est seulement disponible au Royaume-Uni et en Suède.

Globalement, les avis iZettle sont positifs auprès des commerçants et la compagnie entend bien s’installer comme le leader sur le marché.

iZettle prépare son introduction en Bourse
3.8 (75%) 4 votes